René Goscinny

Quand Franquin arrivera chez Tintin, en 1955, avec « Modeste & Pompon« , il sollicitera des idées de gags pour ses personnages auprès des collaborateurs de ce journal.
Plusieurs répondront à l’appel, dont Greg et René Goscinny. Ce dernier fournira une vingtaine de scénarios dont tous ceux qui mettent en scène l’envahissant voisin et sa famille : Monsieur Dubruit.

Cette collaboration, éphémère, aurait pu aller plus avant quand Goscinny fonda le journal Pilote.

Franquin :
« Cette idée est venue à René Goscinny qui aurait beaucoup aimé me voir venir animer une série avec mes petits monstres dans son journal et qui m’a un jour écrit: « Et tes monstres? Ah! S’ils avaient la bonne idée de venir pondre un jour leurs œufs fétides du côté de PILOTE, cela nous ferait tant de plaisir! » Mais je n’ai jamais osé franchir ce pas. Si j’avais accepté la proposition de Goscinny, il m’aurait certainement fait de bons scénarios pour mes « petits monstres » et ma carrière aurait naturellement pris un tour différent à ce moment là… »

Et Franquin créa Lagaffe

Afficher tous les 9 résultats